Isolation phonique des baies vitrées

La norme Acotherme

Lorsqu’on procède à l’évaluation des performances d’un vitrage ou d’un cadre pour une baie vitrée, on s’intéresse le plus souvent à l’isolation thermique. Il est vrai que c’est important pour une baie d’assurer une déperdition d’énergie minimale. Néanmoins, il ne faut pas oublier qu’elle doit pouvoir aussi protéger des nuisances sonores, spécialement si vous vivez dans un milieu bruyant.

La norme Acotherme

Acotherme (AT)  est une norme qui garantit les performances d’isolation thermique et acoustique des baies vitrées. Elle s’applique aussi bien aux menuiseries qu’aux vitrages.  Un de ses objectifs est de fournir une évaluation du niveau d’affaiblissement du bruit afin de juger les performances phoniques. De différents essais sont effectués sur le produit dans le but de déterminer la valeur de son indice d’affaiblissement acoustique, noté R et exprimé en décibel (db). Le vitrage de baies vitréesou le matériau de leur cadre est classé ensuite à la lumière de cet indice,  de AC1 à AC4. Il s’agit d’un classement croissant, c’est à dire que la classe AC4, correspond à un isolement phonique maximal.

Baie double vitrage simple et phonique

Les besoins d’isolation phonique dépendent de l’endroit ou se situe votre habitation. Vivre à la compagne ou à la ville n’expose pas aux mêmes désagréments sonores. De plus, si vous habitez à proximité d’une voie de chemin de fer ou sur une route, vous avez un besoin plus important d’isoler la maison des bruits. Dans un cadre rural, une baie vitrée double vitrageclassique sera amplement suffisante. La présence d’une rue animée, nécessitera par contre la pose d’un vitrage phonique. Il s’agit du modèle asymétrique, c’est à dire que la vitre extérieure est plus épaisse que celle à l’intérieur. La lame de gaz contient la plupart du temps un gaz argon, connu pour être plus isolant du bruit que l’air.  Pour un logement qui se situe au cœur de la ville agitée ou prés d’une autoroute,  on peut utiliser le double vitrage phonique avec une vitre de 10 mm et un verre feuilleté, capable d’absorber le bruit. Ce modèle est classé AC 3 selon la norme Acotherme.

Le rôle de la menuiserie dans l’isolation phonique

Le vitrage n’est pas le seul critère à prendre en compte pour l’isolation de votre baie coulissante ou fixe. Le type de menuiserie choisi a aussi un rôle dans l’isolation acoustique, et même thermique d’ailleurs. Il faut savoir que plus le matériau est lourd, plus il isole contre le bruit. Le bois est donc le plus isolant. Cependant le PVC et l’alu conviennent bien également.

————————-

Les sites inspirant cet article:

– bricolage.linternaute.com

– baie-vitree-coulissante.com

– ysofa.fr