Isolation thermique de la maison en Normandie : quel type de vitrage installer ?

Isolation thermique

Double vitrage ou triple vitrage ? Les solutions proposées pour l’isolation de fenêtres en rénovation ont des avantages et des inconvénients qu’il vaut mieux connaître avant de se lancer dans le projet.

Les avantages du double vitrage

Dans les bâtiments anciens, il arrive souvent que l’isolation des fenêtres ne soit pas aux normes, et que du simple vitrage orne encore les ouvertures. Or, les fenêtres font partie des ouvertures où les déperditions de chaleur sont les plus importantes dans une maison. Pour améliorer la performance énergétique du logement, il faut donc renforcer l’isolation.

Le double vitrage est souvent le choix le plus populaire quand il s’agit de refaire les fenêtres. En plus d’assurer une bonne isolation thermique, il possède aussi des avantages en termes d’isolation phonique. La sécurité de votre maison est mieux assurée, car la majorité du double vitrage vendu aujourd’hui est suffisamment renforcé pour empêcher les intrusions trop faciles.

Financièrement parlant, opter pour du double vitrage pour isoler sa maison en Normandie constitue une très bonne solution. Pour en savoir plus sur l’isolation en Normandiecliquez ici.

Faut-il utiliser du triple vitrage ?

De nombreuses entreprises proposent de renforcer l’isolation du logement avec des fenêtres composées de triple vitrage. Cette solution n’est vraiment avantageuse que dans certains cas, beaucoup moins dans d’autres.

Les fenêtres en triple vitrage sont assez lourdes et épaisses. Si les performances thermiques et acoustiques sont évidemment au rendez-vous, cette solution a d’autres inconvénients dans les régions froides. Extrêmement isolant, il empêche par exemple la chaleur d’entrer dans la maison et réduit fortement la transmission lumineuse dans un logement. C’est une solution à oublier si vous avez une maison un peu sombre et vivez dans une région peu ensoleillée.

Isoler les fenêtres avec du triple vitrage peut aussi avoir un coût prohibitif et dans la plupart des cas, le double vitrage est suffisant. C’est d’ailleurs le double vitrage qui constitue la norme dans l’habitat, autant dans le neuf que dans la rénovation.

Les autres techniques d’isolation

D’autres travaux d’isolation peuvent être envisagés en complément de l’isolation des fenêtres et pour faire des économies d’énergie plus importantes. Si vous avez une maison, l’isolation des combles doit être effectuée en priorité pour empêcher les grosses déperditions de chaleur, et faire une économie de 20% environ sur la facture énergétique.

Dans d’autres logements, d’autres travaux sont envisageables. L’isolation thermique des murs est un excellent complément à l’isolation des fenêtres. Dans un appartement, l’isolation intérieure est souvent la seule solution, mais si vous vivez en copropriété et qu’un ravalement de façade doit être effectué, n’hésitez pas à proposer une isolation par l’extérieur pour éviter de perdre de la surface habitable.

En dernier recours, l’isolation du plancher et le calorifugeage des tuyaux d’eau chaude sanitaire vous permettront de faire des économies d’énergie en plus, et d’avoir un cadre de vie plus confortable quelle que soit la saison.